Approche Droit de l’Enfant dans la prise en charge de l’Extrémisme Violent

 

 jude beck MLizaJbVQIM unsplash

 

Le projet « Approche Droit de l’Enfant dans la prise en charge de l’Extrémisme Violent » (ADEVIO) est mis en œuvre en partenariat avec l’ATUDE-DEI Tunisie

 

Contexte 

La prise en charge des jeunes impliqués dans des faits de radicalisation violente (ci-après « FREV ») est trop souvent abordée de manière punitive et sécuritaire. Pourtant ces jeunes sont bien souvent mineurs et bénéficient donc de droits spécifiques consacrés dans la Convention Internationale des droits de l’enfant.

Le projet vise à améliorer le respect des droits des jeunes en conflit avec la loi pour FREV à tous les stades de la prise en charge en vue de favoriser leur réinsertion dans la société.

Afin de parvenir à ce changement, nous agissons sur deux axes principaux. Le projet vise dans un premier temps à renforcer les capacités des acteurs de terrain en contact avec ces jeunes afin que ces derniers soient mieux outillés, soutenus et encouragés dans leur travail d’importance capitale dans le processus de prise en charge de ces jeunes. Il vise d’autre part à changer les comportements de la population et des décideurs vis-à-vis des jeunes en confit avec la loi pour FREV.

 

Objectifs 

 127914   Améliorer les capacités des professionnels en charge de ces jeunes en les soutenant à appliquer une approche droits de l’enfant dans leurs pratiques professionnelles.

 127914   Changer les comportements de la population et des décideurs vis-à-vis des jeunes en conflit avec la loi pour FREV à travers des activités de sensibilisation et de plaidoyer.

 

Activités 


  presentation graph chart teach board 256  Etat des lieux 

Cette étape consiste à analyser le contexte national de chacun des pays sur la question du radicalisme violent. Il s’agira plus spécifiquement de tirer un bilan sur les pratiques et les besoins en matière de prévention, de prise en charge et de réinsertion des jeunes. 

  team 1  Construction d’une prise en charge intégrée de l’extrémisme violent adaptée aux droits de l’enfant 
Cette phase sera dédiée à l’élaboration d’outils pour soutenir les professionnels en contact avec les jeunes en conflit avec la loi pour FREV dans leur travail de prise en charge et de réinsertion.

 team  Renforcement des capacités des professionnels 
Sur base de la stratégie développée dans le rapport et des outils développés/identifiés durant l’année précédente, une série d’ateliers de renforcement des capacités dans le domaine des droits de l’enfant, de la prise en charge et de la réinsertion auront lieu tant en Tunisie qu’en Belgique.

  campaigning   Plaidoyer politique 
La stratégie développée dans la première phase du projet sera mise en place afin de changer les comportements et les perceptions des décideurs politiques et des autorités. L’important étant de faire comprendre que chaque jeune doit être traité de la même manière qu’il/elle soit dans un processus judiciaire pour FREV ou non. 

  resume 256  Evaluation

Cette dernière phase sera consacrée à l’évaluation. Durant l’année précédente les professionnels auront eu le temps de mettre en pratique les différents outils, les différents conseils qui leur auront été donnés. Il sera alors temps de commencer à constater les changements tant dans la pratique que dans les comportements.

 

 

Financé par : 

logo wbi noir haute resolution

 

En partenariat avec : 

tuni dei

 

Durée : 2019 à 2023

 

Personne de contact
Laurent BeauthierCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.