Logo Préface 6 rogné

 

Positive and Responsive Education For All ChildrEn 

 

 

 

Contexte 

En 2020, et suite à la crise liée au Covid, l'OMS signale une augmentation significative de la violence envers les enfants, en particulier des violences intrafamiliales (physiques et psychologiques) par leurs parents ou d'autres membres de la famille, mais aussi des violences émanant de soignant·e·s ou de leurs pairs. Comme le fait remarquer le Secrétaire général Antonio Guterres, "les mesures de confinement peuvent piéger les femmes avec des partenaires violents". Il en va de même pour les enfants, qui peuvent être privé·e·s d'une présence à l'école et donc isolé·e·s dans leur environnement familial.

La Belgique ne fait pas exception à ce triste constat. Les lignes d'assistance ont été renforcées, avec notamment l'ouverture d'une ligne par l'organisation SOS Parents, où les appels ont été très fréquents et révélateurs de la détresse de certains parents en Belgique. En revanche, les mesures visant à endiguer le phénomène de la violence à l'égard des enfants en Belgique restent insuffisantes. 

Dans ce contexte, le projet PREFACE a pour objectif de lutter contre les violences dites éducatives ordinaires (VDEO), qui comprennent toutes les formes de violences physiques et/ou psychologiques utilisées avec une intention d'éduquer (punir, corriger etc.). 

 

 

jess zoerb 4j r tuupf4 unsplash

 

Objectifs spécifiques : 

  • Encourager la participation des enfants dans l'identification des solutions contre les violences 
  • Sensibiliser et soutenir les parents dans une démarche d'éducation non-violente 
  • Améliorer la prévention et la détection des VDEO par le biais du milieu scolaire 
  • Continuer le travail de plaidoyer de DEI-Belgique pour l'adoption d'une loi inscrite dans le Code Civil interdisant l'usage de la violence dans l'éducation ainsi que la promotion et le développement de l'accompagnement des familles.

 

Activités

  • Organisation d'ateliers dans trois écoles primaires afin d'informer les enfants sur leurs droits, identifier avec eux·elles les difficultés et inquiétudes en termes de VDEO, les informer sur les services d'aide et co-construire des outils de sensibilisation adaptés à leurs besoins.
  • Organisation d'ateliers avec des groupes de parents pour sensibiliser aux difficultés vécues par les enfants, informer sur les conséquences des VDEO, renforcer les capacités parentales au travers de méthodes éducatives non violentes.
  • Renforcer les capacités des professionnel·le·s dans les écoles concernant le sujet des VDEO : informer sur les formes de VDEO et les conséquences négatives pour les enfants, améliorer la prévention et la détection des VDEO, informer sur les services d'aide disponibles pour les enfants et leurs parents, promouvoir les méthodes éducatives non violentes.

 

Réalisations 

  • Création d'outils adaptés aux enfants co-construits avec les enfants sur leurs droits et les mécanismes de soutien existants
  • Création d'un guide pédagogique 
  • Création d'outils pour les professionnel·le·s sur la détection, la prévention de la VDEO et sur la manière de soutenir les enfants victimes de VDEO

Les actrices et acteurs majeurs des droits de l’enfant en Belgique se sont unis pour remobiliser l’opinion publique et le monde politique en faveur de l’interdiction des VDEO dans la loi de notre pays. Découvrez la vidéo #STOPVDEO violences dites "éducatives ordinaires"

 

Durée : 2 ans - 2022-2024

 

Ce projet est financé par le Programme CERV de l'Union Européenne 

 

FR Financé par lUnion européenne POS

 

Projet coordonné par DEI-Belgique 

En partenariat avec :

 Personne de contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.