Violence, children and organized crime

Beaucoup d’enfants sont victimes de violence, d’abus et de négligence dans leurs foyers, leurs communautés et leurs écoles, soit entre les mains des adultes, des pairs, soit même de la police. Le rapport souligne que les adolescents qui pratiquent des actes de violence ont généralement été victimes de violence ou d’abus, ou y ont été témoins ou ont vus leurs droits fondamentaux violés d’une autre manière. La Commission a surveillé l’impact de l’insécurité et de la violence sur les enfants, les adolescents et leurs droits. Le rapport se termine par des recommandations spéciales pour les obligations des États en matière de droit de l’Homme.