Quel droit à l’enseignement pour les enfants en séjour précaire ? Une analyse de la situation des enfants sans titre de séjour légal ou avec un titre de séjour précaire dans l’enseignement fondamental en Belgique.

Le droit à l’enseignement pour les enfants sans titre de séjour légal est obligatoire en Belgique, grâce aux conventions internationales qui garantissent le droit à l’enseignement pour tout enfant. Toutefois, la réalité est bien plus complexe que cela puisqu’il est extrêmement hasardeux d’estimer le nombre de personnes "sans papiers" en Belgique. Si les écoles ne sont pas censés référencer les élèves sans papiers, de nombreux obstacles sont des freins à un enseignement scolaire digne de ce nom. L’absentéisme scolaire est plus élevée, une mauvaise maîtrise de la langue scolaire et l’incertitude de l’avenir provoquent des effets négatifs sur l’orientation personnelle et professionnelle des élèves. Par ailleurs, les centres fermés pour les étrangers ne sont plus censés accepter des familles comportant des mineurs depuis 2008. Ils sont acheminées vers des maisons de retour où les enfants ont la possibilité d’être scolarisés. Mais est-ce vraiment le cas ?