Principes directeurs relatifs aux critères et aux normes applicables à la détention des demandeurs d’asile et alternatives à la détention

Les droits à la liberté et à la sécurité de la personne sont des droits fondamentaux de l’homme, illustrés par l’interdiction internationale de la détention arbitraire et renforcés par le droit à la liberté de circulation. Tout en reconnaissant les nombreux défis auxquels doivent actuellement faire face les systèmes nationaux d’asile en raison de la migration irrégulière, ainsi que le droit des Etats de contrôler l’entrée et le séjour des non-nationaux sur leur territoire, dans le respect des normes relatives aux réfugiés et aux droits de l’homme, ces principes directeurs témoignent de l’état actuel du droit international relatif à la détention des demandeurs d’asile et on pour but de servir d’orientation à la fois aux gouvernements, dans l’élaboration et l’application de politiques d’asile et de migration qui comportent un aspect de détention, et à la fois aux décideurs, y compris les juges, dans leur appréciation de la nécessité de la détention dans les cas individuels. On peut citer quelques principes:le droit de demander asile doit être respecté, les droits à la liberté et à la sécurité de la personne ainsi qu’à la liberté de circulation s’appliquent aux demandeurs d’asile, la détention doit être conforme à la loi et autorisée par elle, la détention ne doit pas être arbitraire et toute décision de détenir une personne doit être fondée sur une évaluation de sa situation particulière...