No child should be stateless

La Convention internationale des droits de l’enfant, ratifiée par tous les Etats européens, oblige les gouvernements à réaliser le droit de chaque enfant d’avoir une nationalité. Cependant, le phénomène de l’apatridie continue à persister en Europe. Ce rapport met en lumière les raisons pour lesquelles de nombreux enfants apatrides naissent encore aujourd’hui à cause de lacunes dans les lois européennes ou à cause d’obstacles qui freinent l’enregistrement des naissances.