Droits des minorités


Les pygmées constituent une forte communauté au Congo-Brazzaville, mais leurs droits sont sans cesse foulés aux pieds par les bantous qui ne supportent pas la cohabitation. Les enfants pygmées ont du mal à bénéficier des services de santé et d’éducation alloués à tous les enfants des régions concernées. Ces enfants vivent une véritable détresse et leur voix est loin d’être entendue par le gouvernement.

Extrait de la Nouvelle Tribune Internationale des droits de l’enfant, n°7, novembre 2004, p. 24