Afrique centrale : des enfances immolées


Dans l’Afrique centrale d’aujourd’hui, les cessez-le-feu sont précaires, la guerre couve toujours, qu’il s’agisse du Burundi, de la République démocratique du Congo, de l’Ouganda et même du Rwanda, qui ne s’est pas encore remis des séquelles du génocide de 1994.

Dans ces situations de violence, les enfants sont les premiers sacrifiés.

Mais avant de décrire leur sort de manière plus approfondie, il est nécessaire de d’abord rappeler la situation économique de ces pays, où le marasme a touché prioritairement la jeunesse.

Extrait de la Nouvelle Tribune internationale des droits de l’enfant, n°6, juillet 2004, pp. 2-5