L’examen périodique universel : un exercice de haute voltige diplomatique


La Belgique a donc présenté son rapport, pour la première fois, pour l’examen périodique universel (EPU), ce nouveau mécanisme de contrôle du respect des droits de l’Homme organisé par le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies. Si elle a reçu beaucoup d’éloges différentes critiques ont quand même été émises. 

Retour sur les résultats d’un mécanisme qui se cherche encore.