Le monitoring des lieux de détention d’enfants

Des enfant sont privés de liberté dans tous les pays du monde, dans des lieux multiples et variés (centre éducatifs fermés, centre fermés pour migrants, institutions psychiatriques, orphelinats, zones de transit à la frontière, commissariats de police, centres d’hébergement, prisons, …) et pour des raisons tout aussi diverses (liées à la commission d’un délit, pour empêcher l’entrée sur le territoire, pour « protéger », dans un but de santé, parce que l’enfant est séparé de ses parents ou qu’il est orphelin,…). La caractéristique principale de ces lieux c’est qu’ils sont fermés au public et donc au regard extérieur. Les conditions de détention peuvent être déplorables (et le sont dans de nombreux lieux et nombreux pays) et les enfants y font parfois l’objet de traitements inhumains et dégradants.

Il est donc fondamental que ces lieux fassent l’objet d’inspections et de contrôle ; mais bien plus, que les inspecteurs et contrôleurs soient en mesure d’assurer ce contrôle de manière efficace, professionnelle, avec des compétences spécifiques quand il s’agit de la détention d’enfants. C’est tout l’objet du « Guide pratique sur le monitoring des lieux où des enfant sont privés de liberté » qui a été réalisé par DEI-Belgique dans le cadre d’un projet européen.

Cet outil pédagogique découle de ce Guide pratique et de ce projet puisqu’il vise à permettre l’utilisation de ce guide dans une perspective de formation de toute personne amenée à visiter des lieux où des enfants sont privés de liberté.