Convention internationale des droits de l’enfant

La Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) est un traité international adopté par les Nations Unies en 1989. Elle a été signée par tous les pays et ratifiée dans la grande majorité d’entre eux (seul les Etats-Unis ne l’ont pas ratifiée). La CIDE est un élargissement de la déclaration des droits de l’Homme aux besoins spécifiques des enfants.

Le but de la CIDE est de promouvoir et protéger les droits des enfants. Son principe directeur est que tous les enfants sont égaux, elle lutte donc contre toute forme de discrimination. Elle introduit aussi la notion d’intérêt supérieur de l’enfant, qui a pour but de toujours agir avec la perspective du bien-être de l’enfant et ainsi lui permettre de grandir en bonne santé, d’avoir accès à l’éducation, de se développer au meilleur de son potentiel, de s’exprimer, et d’avoir des perspectives d’avenir.

Elle est complétée par 3 protocoles facultatifs concernant :
• la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants ;
• l’implication d’enfants dans les conflits armés ;
• et Le Protocole facultatif établissant une procédure de présentation de communications.