Le droit à l’expression

La Convention relative aux droits de l’enfant reconnaît à l’enfant le droit à la liberté de parole, de pensée, d’opinion, d’expression et d’association avec pour corollaire l’obligation des adultes de les écouter et de prendre leur avis en considération.

Pourtant, bien trop souvent, des décisions sont prises sans que l’enfant ne soit entendu et puisse exprimer son opinion, y compris pour des questions qui le concernent directement.

_IGP9351%20copy.png